Projet d'établissement - Ecole Saint Antoine Bouvy

Aller au contenu

Menu principal :

Projet d'établissement

Projets et règlements
PROJET D’ETABLISSEMENT
Notre école est située de part et d'autre de l'église Saint-Antoine de la Louvière-Bouvy, en milieu urbain  dans une région économiquement faible, où le taux de chômage atteint facilement 30 % de la population.
Dispensant un enseignement s'inspirant de valeurs évangéliques, nous accueillons des familles multiculturelles. Certains de nos enfants, issus de milieux immigrés, parlent leur langue d'origine à domicile.
En référence à l'article 6 du décret « Missions », l’équipe éducative a décidé de développer une priorité qui nous semble indispensable :
Je lis... j'écris... j'utilise les moyens de communication aujourd'hui.
Afin d'assurer à chaque enfant des chances égales d’émancipation sociale et lui permettre de devenir un citoyen responsable capable de donner son avis dans une société démocratique. Il nous semble que cette compétence est primordiale pour que nos élèves soient aptes à prendre une place active dans la vie économique, sociale et culturelle.
Ce choix doit nous amener à vivre, ensemble, une série d'activités qui vont préparer les enseignants et les enfants à créer une meilleure collaboration dans les apprentissages.
C'est pour cette raison que le pouvoir organisateur et la direction suggèrent aux enseignants de participer à des séances de formation conformes aux demandes actuelles et  mettent tout en oeuvre pour que les enfants puissent bénéficier de la nouvelle méthodologie en vigueur tout en respectant leur rythme d'apprentissage et leurs options futures.
Un nouveau mode de communication s'est imposé à notre société : l'utilisation des nouvelles technologies. Nous estimons qu'il est de notre devoir de donner à chacun la possibilité de maîtriser ces outils sous peine de devenir exclus de la société. Les enfants de la 1ère primaire à la 6 ème primaire ont 2h/semaine un cours d’informatique. Des animations sur les dangers du Web sont données aux enfants en 6 ème primaire.
A. Ce que nous souhaiterions voir :
1. des enfants qui :
- comprennent et utilisent des référentiels (ex. : signes, repères, traces,...)
- savent lire à haute voix pour se faire comprendre en fin de scolarité primaire
- lisent par plaisir, par curiosité, par nécessité
- ont un certain rythme de lecture
- sélectionnent les bonnes informations
- ont l'occasion de manipuler tous les types d’écrits
- se posent des questions devant les différents objets de lecture
- structurent l'espace (sens de la lecture)
- construisent des repères (sélection de livres, tri de documents, organisation de pages, … )
- utilisent des tables des matières
- s'imprègnent de la langue française
- donnent du sens à leur lecture
- anticipent
- sont intégrés, autonomes, intéressés, motivés
- développent leur vocabulaire, leurs connaissances
- construisent leur orthographe, leur expression
- sont ouverts sur le monde
- osent des découvertes personnelles
- ont le droit à l'erreur car ils construisent eux-mêmes leurs savoirs
- cherchent à comprendre des consignes
- sont capables d'utiliser les nouvelles technologies comme outils de recherche et de  communication.
2. des adultes qui :
- se forment, partagent, recherchent, découvrent
- se remettent en question
- osent prendre des initiatives
- s'évaluent régulièrement et ajustent leurs actions aux besoins
- éprouvent de la joie à enseigner
- construisent des relations, des échanges
- s'adaptent au rythme des enfants
- collaborent avec le pouvoir organisateur et les parents.
B.  Pour atteindre ces objectifs, nous avons mis en place différents moyens.
- le centre dramatique de Wallonie
- les livres et documents apportés par les enfants
- une classe multimédia avec connexion permanente à Internet
- l'organisation de classes de mer et de neige rendues obligatoires parce qu’elles permettent aux enfants en quittant leur famille et le cadre solaire habituel pour quelques jours de vivre un temps privilégié pour apprendre à se débrouiller, connaître les autres enfants et enseignants, découvrir la nature et la respecter, renforcer les valeurs d’amitié et d’entraide.
- des coins lecture dans beaucoup de classes ou l’heure du conte
- les journées pédagogiques
- les concertations en école, en cycles et entre différentes écoles.
- les journées de formation
- les réunions du personnel
- les contacts avec les parents lors de réunions d’information, de fêtes, de la remise des  bulletins.
- les différents projets pédagogiques.
C. Nos actions
1. Le cycle 2,5  - 5 ans
Dans ce cycle, nous accordons de l'importance à l'expression orale pour acquérir une bonne articulation, un vocabulaire de base adéquat et une bonne syntaxe. Différents projets seront organisés tout au long de l’année.( Théâtre, jeux, animations,…)
2. Le cycle 5 – 8 ans
L'équipe veut laisser les enfants choisir librement leurs livres. Elle aura soin de développer les compétences de lecture en référence aux programmes de Math et de Français du réseau libre et d’organiser l’horaire de la classe pour permettre la lecture par plaisir et/ou par nécessité.
Elle veillera à responsabiliser les enfants au respect du matériel, du local, de la lecture de l'autre.
Différents messages écrits sont abordés : la lettre, le poème, le conte, l’affiche, les étiquettes de produits courants, les publicités, divers projets,…
Des périodes d'ALE sont octroyées à notre école pour les élèves d'origine étrangère.
3. L’étape 8 –12 ans
Le libre choix des objets de lecture parmi les ouvrages de la bibliothèque de classe sera permis pour développer l'imaginaire.
Le développement du sens critique est une compétence qui nous tient à cœur. Les nouveaux modes de communication sont initiés progressivement dès la 3e primaire : le courrier électronique, la recherche réfléchie d’informations sur internet.
L'étude comparative de quotidiens dans le cadre de l’opération « La Presse à l’école » apporte des connaissances scientifiques, culturelles  portant sur des thèmes qui ne sont pas enseignés systématiquement et constituent un regard sur le monde.
D. Animation pastorale
L'équipe d'animation pastorale participe et collabore avec le prêtre de la paroisse. Certains enseignants sont identifiés comme personnes relais ; ils sont porteurs de projets en accord avec la Bonne Nouvelle et l’année liturgique. Ils nous aident à nous réjouir des différences et à les vivre dans la joie et un respect mutuel.
E. En vue du secondaire
L'école est soucieuse d'informer les parents et les enfants sur l'organisation de premier cycle du secondaire par des visites ainsi que des informations écrites. Certains établissements du secondaire nous tiennent au courant du cursus de nos anciens élèves.
F. Ouverture à l'enseignement spécialisé.
L'accueil des enfants de l'enseignement spécialisé pour certains types (1 et 3) ne se fera qu'avec l'accord de l'équipe, avec la collaboration des parents, le P.M.S. les enseignants et  suivant les possibilités de l'infrastructure scolaire.
G. Conclusion
Nous espérons construire la continuité des apprentissages de la lecture. L’évaluation formative amènera les enseignants à identifier le plus vite possible les obstacles rencontrés par les élèves car lutter contre l'échec en lecture, c'est luttER contre l'échec scolaire.
Tous les adultes sont responsables de l'apprentissage de la lecture, qu’on soit enseignant à l'école maternelle ou en primaire.
En cas de difficultés importantes, l'appel sera lancé au P.M.S., aux logopèdes, en collaboration avec les parents.
L'équipe éducative est consciente de l'importance de l'affectif lié à la lecture et le  développe à travers les actions décrites ci-dessus.
Ce projet, nous le voulons vivant, susceptible de changement, de modifications suivant les besoins, l’évolution de notre population scolaire.
 
Retourner au contenu | Retourner au menu